Observatoire National des Marchés Publics (ONMP) - Tunisie : Appels d'offres, lois, décrets, arrêtés
English | عربي
Lundi 28 Septembre 2020 / 02:50 Accueil Plan du site
 Actualités   Plans Prévis.   Appels d'offres   Résultats   Décret M.P.   Réglementation   Intervenants   FAQ   Liens   Contact 
Espace abonnés
Login
Mot de passe
  

Espace utilisateur public
Login
Mot de passe
  Comment s’inscrire ?
 
Actualités
Liste des actualités    actualité

Volonté tuniso-italienne de renforcer la coopération financière -  25/03/2011 


Une réunion de travail tuniso-italienne s'et tenue, vendredi, au siège du ministère des Affaires étrangères.

Ont pris part à cette réunion, du coté tunisien, MM. Mouldi Kefi, ministre des Affaires étrangères, Farhat Rajhi, ministre de l'Intérieur, Mohamed Ennaceur, ministre des Affaires sociales et Abdelhamid Triki, ministre de la Planification et de la Coopération internationale, et du côté italien, MM. Franco Frattini, ministre des Affaires étrangères et Roberto Maroni ministre de l'Intérieur qui ont effectué, vendredi, une visite de travail à Tunis.

Lors de cette réunion, qui s'est déroulée "dans une atmosphère empreinte de cordialité, de franchise et de compréhension mutuelle", indique le ministère des affaires étrangères dans un communiqué, les deux parties ont mis l'accent sur le caractère particulier des relations tuniso-italiennes.

Elles ont passé en revue les différents volets de la coopération bilatérale qui ont notamment porté sur l'immigration, le chômage des jeunes diplômés ainsi que sur le plan d'action mis en place par la Tunisie, à cet effet, et dont le coût est estimé à 2 milliards de dollars.

Les deux parties ont convenu de renforcer davantage leur coopération financière de manière à soutenir le développement économique et social de la Tunisie et particulièrement dans les régions tunisiennes défavorisées et ce par le financement de projets de développement solidaire et générateurs d'emploi.

La coopération bilatérale et régionale a été, également, évoquée au cours de cette réunion, notamment, en ce qui concerne la gestion des flux migratoires et ce dans le cadre d'une approche globale et intégrée. A ce titre, les deux parties ont convenu de conclure dans un proche avenir un accord relatif à la gestion concertée de la migration et au développement solidaire à l'instar des accords signés avec d'autres pays partenaires.